Erotisme

L'exploration de la sexualité dans l’œuvre de Gregg Araki

Le cinéaste américain Gregg Araki est l’une des figures emblématiques du New Queer Cinema. Après quelques films confidentiels, il acquiert une certaine notoriété avec The Living End, road movie gai et brutal proche de l’esprit contestataire de Flesh/Flash et Heat, la trilogie seventies de Paul Morrissey et Andy Warhol. Comme Morrissey avec son acteur fétiche Joe Dallessandro, Araki prend plaisir à filmer la plastique de ses interprètes.

Le porno gore: émergence d’un genre ambigu

Catégories: Violence, Trash, Erotisme, Cinéma

Si la pornographie a longtemps été considérée comme un sous-genre méprisable, elle a fini par se démocratiser au point de devenir, comme a pu le faire remarquer Julien Servois, dans Le cinéma pornographique, l’un des grands genres cinématographiques du divertissement populaire, à côté du thriller, du film d’horreur et de la comédie sentimentale. (2009:14) Le porno, malgré son aspect itératif, propose une véritable exploration des possibilités et des limites du corps.

La déconstruction des codes de la pornographie gay dans l’œuvre de Bruce Labruce

Soumis par Fabien Demangeot le 13/10/2015
Catégories: Erotisme, Sous-cultures

Bruce Labruce est, sans aucun doute, l'un des auteurs queers les plus connus à l'étranger bien qu'il ne connaisse qu'un très mince succès dans son pays. Selon Thomas Vaugh, auteur de «The Romance of Transgression in Canada: Queering Sexualities», ce manque d'attention serait dû au caractère sexuellement explicite de son cinéma, mais également à la violence qui s'en dégage (Vaugh, 2006: 48). Labruce est l'auteur d'un cinéma explicitement pornographique qui ne cherche pas tant à exciter sexuellement ses spectateurs qu'à les faire réfléchir sur ses propres modes de représentation.

Quel devenir pour l’humanité? L’image, l’homme, la technologie de Boris Vian à J.G. Ballard

Soumis par Valérie Savard le 14/09/2015
Catégories: Erotisme, Esthétique

1948. Boris Vian fait paraître en France Et on tuera tous les affreux sous le pseudonyme de Vernon Sullivan. Vingt-cinq ans plus tard, en Angleterre, est publié le premier volet de la Trilogie de béton de James Graham Ballard, Crash!. Entre les deux romans, aucun lien apparent. Le premier situe ses acteurs dans le Los Angeles de l’après-guerre, et les plonge malgré eux au cœur d’une enquête policière qui les mènera à un certain Dr Schutz, pratiquant une sélection humaine rigoureuse afin de créer une société dont seront éliminés tous les affreux. Le second se déroule dans un Londres temporellement indéterminé, où la technologie a complètement envahi le paysage urbain et les vies des protagonistes.

L'Amour Singe ou la passion (érotique) selon King Kong

Soumis par Antonio Dominguez Leiva le 13/06/2015
Catégories: Erotisme

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, ce n'est pas King Kong qui a introduit le fantasme de l'amour entre un primate et un être humain. Le mythe du cynocéphale est apparu bien avant, dans la Grèce antique. Pour discuter de ce mythe et des idées qu'il a bouleversées, notamment la haine raciale, Marie-Louise Arsenault s'entretient avec Antonio Dominguez Leiva, auteur de l'essai «L'amour singe».

Thèmes et concepts: 
Auteur(s): 
Antonio Dominguez Leiva

Don Juan est-il mort?

Don Juan de Marco, 1994
Soumis par Antonio Dominguez Leiva le 20/04/2015
Catégories: Erotisme

Personnage mythique de séducteur, Don Juan a inspiré nombre de dramaturges, de compositeurs, de cinéastes et de romanciers, de Molière à Mozart. Honni par les féministes comme personnification de la domination masculine, ringardisé par les nouvelles figures de la masculinité, le tombeur sévillan serait-il passé de mode? Antonio Dominguez Leiva s'interroge sur la déchéance de cette figure à l'époque contemporaine.

Thèmes et concepts: 
Auteur(s): 
Antonio Dominguez Leiva

Miodrag Bulatović et Gruban Malić, le rictus des meilleurs «chevaliers» orphelins

Catégories: Erotisme, Littérature

«Malić a gagné la Deuxième Guerre mondiale, il va aussi faire la paix! Aussi n’est-il pas important d’où il vient! Malić arrive du Nord et du Sud! De l’Ouest, et de l’Est! Il est invincible, indestructible, car il est partout! Ange qui va brûler tout ce qui est sale au monde et parmi les hommes!» (Miodrag Bulatović, «Le meilleur des monteurs de chevaux»)

Pages

S'abonner à Erotisme